Quand prendre ses probiotiques ?

Les probiotiques sont des compléments alimentaires aux nombreux bienfaits pour le bien-être. Ils participent à la santé du microbiote et équilibre la flore intestinale. Mais dans quel cas prendre des probiotiques ? À quel moment les consommer pour un maximum d’efficacité ? 


Les probiotiques, c’est quoi ? 


Présents dans certains compléments alimentaires et dans les aliments, les probiotiques, à ne pas confondre avec les prébiotiques, sont un ensemble de micro-organismes vivants semblables aux bactéries et levures qui tapissent la paroi des intestins et qui composent le “microbiote intestinal”. 


Ces probiotiques, lorsqu’ils sont ingérés en quantité suffisante, ont pour objectif de maintenir ou de rétablir l’équilibre de cette flore intestinale. En effet, ces résidents de l’organisme jouent un rôle primordial dans : 

  • la digestion des nutriments

  • la synthèse des vitamines B et K, 

  • l’immunité en évitant l’intrusion d’éléments pathogènes de l’extérieur.


Quand et pourquoi prendre des probiotiques ? 


L’équilibre de la flore intestinale est fragile. La proportion de bonnes bactéries peut facilement être altérée par de nombreux facteurs comme une mauvaise alimentation, un stress chronique ou certains traitements médicamenteux. Il s’ensuit un déséquilibre du microbiote. Cette dysbiose peut être à l’origine de désagréments et symptômes digestifs : ballonnements, flatulences, maux de ventre, diarrhée et constipation sont généralement les premiers signes évocateurs.


Pour retrouver son équilibre, la prise de probiotiques peut être un coup de pouce non négligeable lors de ces situations à risque ou qui favorisent les maux intestinaux : 

  • pendant et après un traitement antibiotique à large spectre. Ces médicaments agissent sur les mauvaises bactéries à l’origine de la pathologie, mais altèrent également les bonnes bactéries du côlon et de l’intestin grêle ; 

  • en cas d’une mauvaise alimentation et de consommation de tabac, d’alcool et de produits ultra transformés riches en graisses, en sel et en sucre ; 

  • si vous subissez un stress chronique (examen, période professionnelle ou personnelle compliquée etc.) et que votre sommeil est de mauvaise qualité ; 

  • lors des changements de saison qui mettent le système immunitaire à rude épreuve ; 

  • en cas d’intolérance à une catégorie d’aliments (ceux riches en lactose, par exemple) ;

  • si vous avez des troubles du transit déjà présents, voire un syndrome de l’intestin irritable ; 

  • lors d’une mycose vaginale, les deux flores étant très liées. 



À quel moment de la journée prendre des probiotiques ? 


Les probiotiques sont des micro-organismes très fragiles qui sont facilement dégradés s’ils ne sont pas pris au bon moment, ou s’ils sont mal conservés. 


Le meilleur moment de la journée pour prendre vos compléments est de le faire à distance des repas, à jeun ou 30 minutes avant de manger, ou plus de 2h après votre dernier repas. Quand l’estomac est vide, il produit moins d’acide gastrique susceptible d’endommager les micro-organismes, même si ces derniers sont normalement protégés par une gélule gastro-résistante. 


Probiotiques matin ou soir ? 


Il n’y a pas de meilleur moment, que ce soit le matin ou le soir. Prenez vos probiotiques à l’heure de la journée la plus pratique pour vous, sans que vous ne l’oubliez. 


Combien de temps dure une cure de probiotiques ? 


Il n’y a pas de durée universelle pour les cures de probiotiques. Certaines peuvent s’étendre sur un mois, deux mois, en continu … Le temps de votre cure dépend des objectifs de santé, de votre état général et des recommandations du fabricant. 


Les premiers bienfaits se font souvent ressentir après une période d’adaptation, entre 3 et 4 semaines. Les probiotiques doivent prendre le temps de coloniser les muqueuses intestinales, de rétablir l’équilibre et de calmer l’inflammation. 

 

Peut-on prendre des probiotiques tout le temps ? 


Il est recommandé de faire des pauses dans votre prise, afin que les intestins se régulent seuls et assurent leurs fonctions sans un soutien externe. L’objectif n’est pas de rendre vos intestins paresseux ! 


Néanmoins, il n’y a pas d’interdiction formelle soutenue par des études scientifiques. 


Comment consommer des probiotiques ? 


Pour profiter au maximum des bienfaits des probiotiques, consommez vos compléments avec de l’eau fraîche et évitez toute boisson chaude qui pourrait dégrader les micro-organismes. 


Entre chaque prise, conservez les probiotiques à distance de toute source de chaleur. Vous pouvez les garder à température ambiante ou les mettre au réfrigérateur en fonction des indications de la marque. 


Limitez également le contact avec l’air et entreposez-les dans un endroit sec. 


Quand faut-il éviter de réaliser une cure de probiotiques ? 


Certaines catégories de personnes doivent éviter de prendre des probiotiques, sauf sous conseil médical. C’est le cas des personnes au système immunitaire faible (prise de médicament, VIH etc.). 


Demandez également conseil à un professionnel de santé si vous êtes enceinte ou allaitante


Une flore intestinale en bonne santé : notre conseil 


En supplément des probiotiques, la santé des intestins passe avant tout par votre hygiène de vie. Pensez à agir sur vos habitudes de vie, à prendre soin de votre sommeil, à adopter une alimentation équilibrée et riche en fibres, à vous hydrater quotidiennement, et à pratiquer une activité sportive adaptée à votre situation.